Gisèle

Voici Gisèle. C'est une belle brebis de 15 ans. Dernièrement, elle s'est coincé la tête dans la barrière de son enclos et a lutté courageusement pour se dégager. Elle a pu se libérer mais a perdu une corne dans la mésaventure!

Gise le 2010

Sa propriétaire m'a demandé si je pouvais utiliser cette corne pour fabriquer un couteau, histoire que Gisèle ne l'ai pas perdue pour rien.
La corne était relativement fine, arrondie sur une face et plutôt creuse sur l'autre, le pari n'était donc pas gagné.

Je l'ai ramolie dans une casserole d'eau bouillonnante durant 3 heures, en ai extrait l'os intérieur puis l'ai mise en serrage dans l'étau entre 2 planches de bois pour tenter de la redresser. Après une semaine, je l'ai fendue dans sa longueur pour découvrir que la partie pleine de la pointe était relativement courte.
J'ai donc complé le creux avec de la pâte epoxy puis collé chaque moitié sur une tranche coupée dans une autre corne, de vache africaine celle-là.
Je  souhaitais conserver visible la surface irrégulière de la corne, il me fallait donc ajouter de l'épaisseur vers l'intérieur du manche.

Img 9736pt

Et voici le résultat. La corne est volontairement taillée et sculptée de façon grossière de manière à s'assortir à la surface naturelle irrégulière.
Les parties poncées sont cependant polies pour apporter un peu de brillance.

Img 9738pt

J'ai laissé le faux ressort complètement lisse et j'ai juste griffé le dessus de la lame à la lime rayée au niveau du logo Opinel.

Corne giselept

×