Blog

Vieille râpe et dent de phacochère

Ca pourrait servir de couteau à fromage :-) La lame est découpée dans une vieille râpe de maréchalerie et le manche est fabriqué avec une dent de phacochère. Elle n'était pas assez belle pour être débitée en plaquette, mais son look rustique convient pas mal pour ce modèle.

Img 0400pt

Img 0401pt

Img 0390pt

Img 0391pt

Mon premier 2 clous

Mon premier 2 clous: vieille lime de 5 mm d'épaisseur et manche en palissandre de Rio récupéré sur un pied de chaise. Emouture à la lime, trempe sélective (ça donne un curieux dessin sur la lame et pas forcément ce que j'attendais). 20 cm ouvert, tranchant 7,5 cm, décoration des vis à la lime.

Img 0614pt

Img 0615pt

Img 0623pt

Img 0627pt

Img 0625pt

Img 0626pt

Transformation d'une vieille lime

Du déjà vu, mais j'avais envie de m'essayer à cet exercice de transformation d'une vieille lime. C'est la première fois que je réalise autre chose qu'un Opinel custom. Recuit, découpe, façonnage, émouture, trempe, habillage, affûtage ... 126 g, 14 cm de long, 5 cm de tranchant, manche en olivier, rivet mosaïque et passe-lacet en inox. Plus décoratif qu'utile, de toute évidence.

Img 0188pt

Img 0191pt

Img 0192pt

Img 0193pt

Opinel en palmier

Voici un autre modèle en palmier: n°9, lame, platines et fausse pièce en inox, intercalaires noirs, décoration du manche en clous inox.

Img 0110pt

Img 0108pt

Img 0112pt

Img 0113pt

Img 0114pt

Img 0115pt

Modèle 'antiquité' en ivoire

On dirait presqu'une antiquité... il me restait un très vieux morceau d'ivoire, une lame damas et hop! Opinel n°9 manche en ivoire, fausse pièce en ébène, platines inox et intercalaires noirs, décoration du manche à la lime aiguille, lame damas de JF Colla. Cet ivoire provient d'une pointe de défense ramenée du Congo belge dans les années '50. Il présentait pas mal de fissures, mais je trouve que ces marques contribuent à donner un look d'antiquité à ce couteau.

Img 0163pt

Img 0164pt

Img 0166pt

Img 0167pt

Img 0168pt

N°10 wengé avec lame Raquin

Voici un modèle très particulier, qui m'a donné pas mal de fil à retordre. Un copain m'a confié une lame magnifique forgée par Bryan Raquin et calibrée sur celle d'un n°10. Ma mission: la monter sur un manche. Ne travaillant que des modèles 9, j'ai d'abord dû dénicher un n°10 pour pouvoir récupérer les 2 bagues métalliques. En plus de la lame, mon copain m'a donné un bout de bois pour fabriquer le manche, du wengé. Le souci, c'est que ce morceau de bois était tout sauf équerré et calibré! Vaguement arrondi, fin à une extrêmité et plus gros à l'autre: le cauchemar pour parvenir à réaliser un logement de lame correct!

Img 1349pt

Finalement, le résultat est plutôt satisfaisant :-) Le logement de lame est plus large que sur le couteau d'origine, lame d'artisan oblige. La virole extérieure (sans cran Virobloc, vu l'âge du n°10 récupéré) est matée pour s'harmoniser à la finition de la lame. Décoration de clous inox sur les 2 côtés du manche.

Img 1339pt

Img 1336pt

Img 1367pt

Img 1370pt

Modèle en amourette

Un modèle en amourette le jour de la St-Valentin! N°9 inox, manche en amourette, pointe de lame retouchée, platines et passe-lacet en laiton, fausse pièce en inox, guillochage lame et arrière du dos.

Img 1353pt

Img 1355pt

Img 1361pt

Img 1356pt

Img 1359pt

Img 1358pt

Opinel n°9 en Corian

Le Corian est un matériau utilisé en aménagements intérieurs pour la réalisation de plans de travail de salles de bains et de cuisines principalement. Il est constitué d'1/3 de résine et de 2/3 de poudre minérale. La société Modéco Cration de Beauraing m'en a généreusement offert 2 morceaux dans lesquels j'ai pu façonner le manche de ce modèle 'navette'. Après ponçage très fin, le toucher est particulièrement soyeux. Le Corian a une densite plutôt élevée et un poids similaire a celui de l'ivoire, il est de plus très facile à travailler.

Img 0005pt

Img 0013pt

Img 0010pt

Modèle en palmier

Les palmiers occupent une place à part dans le monde végétal, parce qu'ils comptent parmi les plus anciennes espèces de plantes depuis 80 millions d'années. La structure du bois de palmier est vraiment très particulière, elle est composée de moelle et de fibres. En fait le palmier n'a pas de tronc mais bien une tige, de même qu'il n'a pas de branches mais des palmes. La moelle (plus claire) est parcourue par des fibres (plus foncées), le tout formant un ensemble compact mais fragile. Le façonnage de ce bois est délicat car les fibres ont tendance à se redresser et sont autant de points d'accrochage lors du ponçage.

Img 1164pt

Img 1169pt

Img 1167pt

Img 1165pt

Couple en olivier

Voici une paire de couteaux en olivier réalisés avec le bois rapporté cet été d'Italie. Ce bois avait déjà plusieurs années de séchage et était donc prêt à être travaillé. En le découpant, j'ai découvert des veines splendides et très marquées.

Img 1160pt

Img 1163pt

Img 1162pt

Pour le modèle au talon pointu, la pointe de la lame est légèrement retaillée pour s'adapter à la forme du manche.

Opinel n°9 en pointe de corne de Zébu

J'ai sélectionné une belle pointe de corne blonde pour réaliser le manche de cet Opinel. Elle fait partie du stock que j'ai ramené du Sénégal en 2013 (dans lequel, hélas, il y a beaucoup de déchet). Après avoir scié la corne en 2 dans la longueur, je rescie une tranche d'environ 12-13 mm d'épaisseur dans chaque moitié obtenue. Intervient ensuite le ponçage pour obtenir 1 face parfaitement plate et lisse sur chaque plaquette.

Img 3020pt

La corne étant très sensible aux écarts de température et d'humidité, j'ai renforcé l'assemblage du manche avec de la colle époxy.

Img 3039pt

La corne est dégrossie au grain 60 puis poncée de plus en plus finement pour terminer à la main au grain 800. Elle est ensuite polie à la frotte en coton. Le beau brillant qui en résulte laisse voir le moindre petit défaut, il est donc essentiel d'obtenir un ponçage parfait (environ 1h30 d'huile de bras pour ce manche!)

Img 3040pt

Le guillochage sur la lame et le faux ressort est fait à la lime ronde et à la lime aiguille triangulaire.

Img 3043pt

Hommage à l'Ardenne

Ce couteau rend hommage à l'Ardenne belge et au roi de ses forêts. Le manche est en bois de cerf et j'ai réalisé un dessin sur chaque face de la lame. Ces dessins ont été faits au vernis à ongle et avec un très fin pinceau, la lame a ensuite été trempée 20 minutes dans le perchlorure de fer. Ces illustrations représentent un cerf en forêt sur le recto de la lame et une biche sur le verso (la faible profondeur de cette gravure à l'acide ne donne hélas pas un rendu précis sur les photos, mais heureusement, les dessins sont clairement visibles à l'œil nu).

Le faux ressort est guilloché à la lime avec un motif 'ronce'.

Img 1009pt

Img 1010pt

Img 1012pt

Opinel n°9 en palissandre

Modèle n°9 en palissandre de Rio, fausse pièce et lame guillochées, pointe de lame retaillée, gravure laser d'un logo au verso de la lame.

Img 3002pt

Img 3004pt

Img 3007pt

Img 3012pt

Modèle tonneau en genévrier

Voici un nouveau modèle plutôt particulier. Tout d'abord par sa forme inspirée du morutier suédois (j'en ai déjà réalisé un au tour, en plein manche donc, mais ici j'y ai inséré des platines et un faux ressort en inox). Ensuite par la pièce de monnaie qui décore le talon, une pièce américaine de 25 cents «Washington Quarter» de 1957, année de naissance du futur propriétaire de ce couteau. Et enfin par le bois de genévrier qui garnit son manche et que j'ai reçu en même temps que la pièce. Le genévrier est facile à travailler et il dégage une odeur épicée très agréable lors du sciage ou du poncage. La variété de nos régions (Juniperus communis) peut vivre 200 ans. Son bois au grain fin n'est pas d'une qualité rare mais est tout de même utilisé en tournerie, en ébénisterie et en sculpture d'art. On en fait des manches d'outils ou de couteaux, des tuyaux de pipes ou encore des crayons. Comme il est imputrescible, il servait jadis pour la fabrication de conduites d'eau et de piquets. C'est un antisceptique puissant qu'on brûlait dans les maisons et les lieux publics pour combattre les épidémies au XIXe siècle.

Img 2965pt

Vu la taille des platines et du faux ressort, j'ai pratiqué des trous dans la pièce centrale afin de réduire au maximum le poids du couteau fini.

Img 2967pt

La lame a été retouchée pour parfaitement s'insérer dans son logement.

Img 0930pt

La lame disparaissant complètement dans le manche une fois le couteau fermé, une encoche dans la platine gauche et le bois  était nécessaire pour pouvoir atteindre l'onglet.

Img 0926pt

Img 0922pt

Les platines sont guillochées et pas le faux ressort.

Img 0923pt

Img 0925pt

Les plaquettes de genévrier ont été découpées à la limite de l'aubier. Le manche a donc un dos plutôt clair et un ventre plus orangé.

Img 0931pt 

Et pour finir, une croix du berger en inox garnit le manche.

N°9 en pao rosa et wengé

Pour ce modèle, l'association de 2 bois n'était pas une volonté de départ. Cette solution m'a permis de conserver le fil du bois dans le bon sens car le morceau de pao rosa que j'ai reçu était trop court pour habiller la longueur totale du manche. J'ai donc collé une plaquette de wengé au centre.
Comme pour le couteau précédent, le pao rosa m'a été rapporté par un ami qui a séjourné au Gabon. Ce bois (nom scientifique: Swartia fistuloides) est splendide, très lourd (densité 1,10) et agréable à travailler.
N°9 inox, lame et faux ressort guillochés, rivet mosaïque, pointe de lame retouchée.

Img 0914pt

Img 0916pt

Img 0915ptImg 0917pt

Plein manche en padouk

La padouk (ou bois corail) est un bois très rouge lorsqu'on le travaille, hélas cette belle teinte rouge-orangé fonce et brunit avec le temps et l'exposition à la lumière.
Voici un modèle plein manche réalisé pour un ami dans un morceau de bois qu'il a ramené du Gabon.

Img 2960pt

Passe-lacet et décoration du manche en laiton

Img 2963pt

Lame inox guillochée

Img 2961pt

N°9 en olivier

N°9 en olivier, manche avec talon carré, platines et faux ressort en inox guillochés, lame inox guillochée, rivet mosaïque et gravure laser au verso de la lame.

Img 2940pt

Img 2953pt

Img 2952pt

Img 2954pt

Img 2946pt

Img 2949pt

Opinel design en hêtre rose

J'ai déjà travaillé cette forme de manche dans des versions avec platines et faux ressort, mais peu en version plein manche. Ce dernier né est en hêtre rose de Turquie. Ce bois est vraiment très agréable à travaillé et beaucoup moins veiné que le hêtre dans lequel sont fabriqués les Opinels originaux. Sa couleur rosée particulière se retrouve de plus assez rarement sur d'autres essences.

Img 0590pt

Img 0587pt

Après quelques essais-erreurs concernant la réalisation du logement de la lame, j'ai mis au point une technique qui me permet désormais de le réussir avec beaucoup de précision.

Img 0589pt

Lire la suite

Stand à la fête du bois à Assesse

Ce dimanche se tenait la fête annuelle du bois à Assesse. J'y tenais un stand pour la première fois et ai pu prendre quelques contacts intéressants avec des amateurs de couteaux.
Cette journée m'a permis de mesurer l'intérêt d'un public nouveau pour mes réalisations: bilan positif!

Img 0629pt

Img 0631pt

Opinel n°9 en robinier faux-acacia

Le manche de ce modèle n°9 est en robinier faux-acacia. Lame inox guillochée sur la moitié avant, toxification à la lime et rivet mosaïque.

Img 0585pt

Img 0584pt